Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à la newsletter
Jimfish
Christopher Hope
Traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Édith Soonckindt
Littérature / Fiction
Parution : 02 mars 2017

 

À la croisée de la fable, de la satire et du documentaire, Jimfish est l'odyssée picaresque d'un jeune Sud-africain, témoin et acteur bien malgré lui de tous les grands événements du XXe siècle.

Lorsque Jimfish fait son apparition dans un petit port d’Afrique du Sud, les autorités ont bien du mal à lui assigner une place dans la société en fonction de sa couleur, comme c’est encore la règle en 1984. Pour les uns, il est aussi blanc qu’une toile vierge, pour les autres, sa peau est rose clair ou couleur miel, voire bleue. Ce qui est sûr c’est qu’il n’est pas du « bon » blanc aux yeux du chef de la police qui en profite pour le traiter comme son esclave. Contraint à l’exil après avoir fauté avec la fille de ce dernier, Jimfish est entraîné dans un très long voyage à travers le monde.
Dans ce Candide moderne, Christopher Hope revisite la tragique histoire de la fin du XXe siècle, de l’Afrique de l’apartheid et des tyrans sanguinaires à l’Europe des dictateurs communistes.
Christopher Hope

© Jerry Bauer

Né en 1944 à Johannesburg, Christopher Hope est un écrivain et journaliste politique réputé pour ses positions anti-apartheid. Exilé à Londres dès la fin des années 1970, puis en France, il parcourt l’Europe et l’Asie comme correspondant pour des journaux britanniques. Son premier roman, qui traite de l’apartheid, a été censuré par le régime. En 1994, après la disparition de l’apartheid, il retourne vivre dans son pays où il continue de porter un regard très critique sur l’actualité.

Lire un extrait

« Un conte grinçant sur la folie du monde à la fin du XXe siècle. » Lire
 
« Le texte est un cinglant festival de bons mots, un festin de cruauté et de cocasserie, utilisant l’outrance pour mieux pointer du doigt déséquilibres et aberrations de nos systèmes politiques. Sous les attributs malicieux du conte picaresque, la folle épopée de Jimfish, brillant hommage à Voltaire, ne perd pas de vue son héritage philosophique. » Elise Lépine, Transfuge
 
« Avec une verve irrésistible, le romancier sud-africain Christopher Hope livre une satire déjantée sur la période 1984-1994. Aussi tordant que grinçant. » Nicolas Michel, Jeune Afrique
 
« Jimfish, du Sud-Africain Christopher Hope, est un conte satirique drôle et cruel qui dénonce les dictatures et les atrocités qui les accompagnent. » En attendant Nadeau
 
« Jubilatoire ! » Michel Dufranne  / « Un défi magistral. » Thierry Bellefroid, "Livrés à domicile" RTBF
 
« Dans cette fable picaresque où le cocasse le dispute au tragique, Hope n'épargne aucun pouvoir. Réjouissant. » Afrique Asie
 
« Certains passages  de cette oeuvre  foisonnante et implacable  sont des modèles du genre. Comme Candide  Jimfish connaitra des fortunes diverses mais qu’il fasse le mal ou le bien il a toujours  le coeur sur la main. L’excellente traduction d’Edith Soonkindt  nous offre de découvrir  cette oeuvre pleine de bruit et de fureur qui n’oublie rien des turpitudes de notre monde. L’une de celles dont on se souvient longtemps. Jimfish est un conte postmoderne,  une plongée claire obscure au coeur de l’indicible, celui la même que l’humanité se destine à elle même.  A découvrir absolument. » Culture-chronique.com
 
« Entre faits réels et fiction, l'auteur, nous plonge dans une épopée magistrale mais tellement bien documentée où, Jimfish, albinos héroïque va vivre une  extraordinaire  aventure avec  l'épée de Damoclès  bien au-dessus de sa tête.  
Le suivre dans des pays où la révolution est en marche, le voir rencontrer des grands noms, les dictateurs communistes, le maréchal Mobutu et j'en passe, en passant par les plus sanguinaires du monde, Tchernobyl, se trouver au mauvais endroit au mauvais moment et frôler la mort plus d'une fois... ce garçon est tout simplement passionnant. Je recommande ! »  Blog Hamisoitil
 
« Voilà un livre qui au-delà de sa très belle couverture va marquer sans aucun doute l’année éditoriale 2017 par sa forme et son propos. » Blog Le Capharnaüm éclairé
 
« Comme son modèle littéraire, Jimfish est optimiste et le roman est drôle et profond. On sourit, non pas aux descriptions des événements, mais aux réactions de Jimfish, décalées, comme si ce jeune homme optimiste ne trouvait pas sa place dans l'Histoire. Il ne comprend ni la dictature et les morts qu'elle entraîne, ni l'exécution rapide et parfois sommaire des ex-dirigeants devenus opposants. » Le Blog de Yv 

À venir

  • Par yv1
  •  le 31/03/2017

  • La première référence qui vienne en tête, à peine ce roman débuté et qui reste tout du long jusqu'aux ultimes mot, c'est Candide, de Voltaire. Cette fois-ci, ce Candide moderne et africain cherche le ...

  • Lire la suite

  • Par livresetbonheurs
  •  le 20/03/2017

  • Christopher Hope a façonné là un Candide sud-africain et on peut dire sans hésitation qu'il a réussi son pari. Jimfish n'a pas vraiment de couleur, il n'est ni vraiment blanc, ni vraiment noir. Il n...

  • Lire la suite

  • Par Hamisoitil
  •  le 27/02/2017

  • Christopher Hope revisite Candide de Voltaire à la sauce Africaine, période où Nelson Mandela est emprisonné avec l'espoir de le voir Président à la fin de ce livre. Pour cela, nous allons suivre Jim...

  • Lire la suite

  • Date de parution : 02 mars 2017
  • Nombre de pages : 208 pages
  • Format et type de reliure : 140 x 220, broché
  • ISBN : 978-2-37119-061-0
  • EAN : 9782371190610
  • Prix TTC : 17 €
  • Prix de l'ebook : 11,99 €
  • Édition originale : Jimfish (Random House, 2015)