Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à la newsletter
La Disparition de Philip S.
Ulrike Edschmid
Traduit de l’allemand par Anna de Fries
Littérature / Fiction
Parution : 03 septembre 2015

 

Une histoire d'amour émouvante ayant pour cadre les insurrections allemandes de la fin des années 1960.

 

 

Le 11 avril 1968, à Berlin, le militant socialiste Rudi Dutschke est abattu au cours d’une manifestation sous les fenêtres des Éditions Axel Springer. C’est pendant ces jours de fortes tensions politiques que Philip S., étudiant sensible et bohème d’origine suisse, rencontre à l’Académie du Film Ulrike, une jeune mère de famille. Ensemble, loin des bouillonnements de la société ouest-allemande, ils s’inventent un monde dédié à l’art et à la quiétude familiale. Mais peu à peu, le jeune homme se radicalise.

Ulrike Eldschmid retrace l’histoire émouvante de la disparition inexorable de l’homme qu’elle aima envers et contre le lent et implacable processus de radicalisation politique, depuis les simples manifestations jusqu’à l’armée clandestine et au terrorisme.

Ulrike Edschmid

© Sebastian Edschmid

Née en 1940, Ulrike Edschmid a étudié la littérature avant d’intégrer l’Académie du film de Berlin à la fin des années 1960. Elle est l’auteur de plusieurs romans et d’essais et vit aujourd’hui à Berlin.

Lire un extrait

"Ulrike Edschmid, l'auteur de cette percutante Disparition de Philippe S., vécut cela à Berlin. Si bien que son style elliptique en porte à jamais la trace. Elle conserve, en fidèle de Godard, le goût des digressions inattendues que ne menace aucun trou de mémoire." Gérard Guégan - Sud Ouest

"Ce que relate Ulrike Edschmid – sans pathos, sans nostalgie, mais avec, affleurant, une colère maîtrisée, un sentiment de gâchis –, c’est à la fois l’histoire d’un très jeune homme de grande famille zurichoise en rupture avec celle-ci, débarquant un jour de 1967 à Berlin avec un désir et un but, intégrer l’Académie du film de Berlin, pépinière de cinéastes (et vivier gauchiste), et celle d’une courte époque. Une parenthèse, élan collectif, chambardements en tous genres et ce qui suit immédiatement, répression et radicalisation." Dominique Conil - Mediapart

"Le tragique destin d'un anarchiste allemand proche de Baader narré quarante ans après par sa compagne." Frédérique Fanchette - Libération

"Dans un livre tout fin, écrit au présent, Ulrike Edschmid relate sa relation avec le jeune artiste et leur combat désespéré pour plus de libertés et de justice sociale. En retraçant la disparition d'un Philip S. qui perd lentement pied et glisse irrémédiablement vers la violence, elle dresse la chronique d'une jeunesse allemande avide d'un engagement et en quête d'idéalisme." Sophia Andreotti - Paris-Berlin

"D'une écriture sobre, quasi clinique, tant pour établir des faits que pour exprimer des sentiments, ce récit évoque une liaison aussi passionnée que douloureuse dans les années soixante / soixante-dix." Patrick Mouze - Revue Europe

"Cette histoire d'amour qui s'entremêle à un contexte social clairement défini est remarquable et permet au lecteur de découvrir par ce biais cette époque troublée. Un roman à découvrir!" Critiques Libres

"Une confidence émouvante, à lire avec beaucoup de plaisir." Blog des Arts

« Ce livre n’a pas été écrit pour "étayer une théorie, ni pour former et défendre une opinion, mais seulement pour fixer"  l’existence d’un être. Une réussite ADMIRABLE. » Librairie L'Arbre à Lettres Bastille (Paris)

  • Par kyra741
  •  le 12/10/2015

  • J'ai eu beaucoup de difficultés à accrocher dès le départ. J'avoue que ce roman me laisse un peu sur ma fin. Loin de raconter une romance ou une fiction quelconque, on sent que la narratrice a vécu ce...

  • Lire la suite

  • Par mguy
  •  le 04/10/2015

  • Ce récit très réaliste décrit la vie d'un jeune homme aux idées révolutionnaires, Philip S, arrivé en Allemagne dans les années 1970. Père de famille, passionné de cinéma, il va petit à petit sombrer ...

  • Lire la suite

  • Par nameless
  •  le 01/10/2015

  • Il est rare qu'une 4ème de couverture reflète aussi fidèlement mon ressenti à l'issue d'une lecture. Je cite Piranha, éditeur du roman de Ulrike Edschmid : « Portrait d'un jeune homme remarqua...

  • Lire la suite

  • Date de parution : 03 septembre 2015
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Format et type de reliure : 141 x 218 mm, broché
  • ISBN : 978-2-37119-024-5
  • EAN : 9782371190245
  • Prix TTC : 17 €
  • Prix de l'ebook : 11,99 €
  • Édition originale : Das Verschwinden des Philippe S. (Suhrkamp Verlag Berlin, 2013)