Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à la newsletter
Ostende 1936
Un été avec Stefan Zweig
Volker Weidermann
Traduit de l’allemand par Frédéric Joly
Littérature / Fiction
Parution : 05 mai 2015

 
Ostende, juillet 1936. L’été des retrouvailles pour Stefan Zweig, Joseph Roth et bien d’autres, avant le grand départ, loin de l’Allemagne nazie.
 
 

 

Ostende, la station balnéaire huppée belge, le soleil, la mer, l’ambiance des cafés d’avant-guerre : pour les deux amis qui s’y retrouvent en cet été 1936, cela ressemble à de banales vacances où l’essentiel est de prendre du bon temps. Sauf que ces deux amis, ce sont Stefan Zweig, le richissime écrivain de bonne famille, et Joseph Roth, l’alcoolique miséreux mais génial, désormais indésirables dans une Allemagne nazie où leurs livres sont interdits. Les écrivains qui les rejoignent, dont Arthur Koestler, sont, comme eux, traqués, bannis, à mesure que la situation politique en Europe empire. Ostende 1936 est un « roman vrai » dans lequel Volker Weidermann raconte l’histoire envoutante d’un été pas comme les autres, à la veille des atrocités de la Seconde Guerre mondiale. Un été au cours duquel Zweig, Roth et bien d’autres se sont réunis pour célébrer la vie comme on ne le fait que par désespoir. Une fête d’adieu à la culture européenne.

Volker Weidermann

© Julia Zimmermann

Né en 1969 à Darmstadt, Volker Weidermann a étudié les sciences politiques et la langue et la littérature allemandes à Heidelberg et Berlin. Il est depuis 2003 co-rédacteur en chef du prestigieux supplément littéraire dominical du Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il est l’auteur de trois autres livres, publiés par son éditeur allemand, Kiepenheuer & Witsch : Max Frisch. Sein Leben, seine Bücher (2010), Das Buch der verbrannten Bücher (2008) et Lichtjahre (2006).

Lire un extrait

"Ce livre est le roman d'un été avec la barbarie. Magnifique..." La dernière heure

"Volker Weidermann est parvenu à retisser les liens invisibles entre les destinées, à les prolonger loin dans l'avant et dans l'après de leur entrelacement, à les rendre dans leur plus intense, et parfois douloureuse, coprésence. En cela, il n'a pas fait oeuvre d'essayiste, mais d'écrivain." Frédéric Saenen - Salon littéraire

"La plume généreuse et intelligente de Volker Weidermann les fait revivre pour nous le temps d'un été doré, da la croisée des chemins où le monde d'hier si cher à Stefan Zweig est sur le point de disparaître. Un exercice de style brillant et indispensable." Onirik

« Une ode magnifique à la Mitteleuropa ! » Librairie Galignani

« Indéfectible et émouvante amitié entre Zweig et Roth ; Stefan Zeig optimiste invétéré s'illusionne autant que Roth, lui, lucide, boit sans répit, nous sommes en 1936. On en connait désormais malheureusement la désastreuse suite. » Pascal - Fnac La Défense

« Un récit remarquable sur une célèbre amitié littéraire, celle de Stefan Zweig et Joseph Roth, le riche écrivain et le miséreux, sur un bel été passé sur la digue à la veille des jours sombres. Un hommage à la littérature, une ode à la fin d'une époque, une fête d'adieu à la culture européenne. Quel plaisir de lecture. »  Librairie Pax

  • Par JeanPierreV
  •  le 26/12/2016

  • Rencontres fictives ou réelles ? .....qu'importe. Volker Weiderman, met en scène des exilés fuyant le nazisme, se retrouvant à Ostende, le temps d'un été. Ils sont tous de bonnes raisons : leurs livre...

  • Lire la suite

  • Par vibrelivre
  •  le 24/09/2016

  • Ostende 1936, un été avec Stefan Zweig, de Volker Weidermann, éd. Piranha Pour diverses raisons personnelles, Ostende 1936 était à lire. Le livre raconte un été d'attente, près d' une plage insou...

  • Lire la suite

  • Par Gilles92
  •  le 31/01/2016

  • J'aime Ostende, j'apprécie les romans de Stephan Zweig. C'est avec ses sentiments que j'ai commencé le livre de Volker Weidermann. Il nous raconte une bel tranche de vie de tous ces intellectuels p...

  • Lire la suite

  • Par PLUMAGILE
  •  le 22/08/2015

  • Un petit roman doux-amer sur un temps d'entre-deux, où les artistes réalisent qu'ils vivent la fin d'une période, avec l'interdiction de publication pour certains, la suspicion sur ceux qui ne sont pa...

  • Lire la suite

  • Par Nadael
  •  le 17/08/2015

  • C'est l'été à Ostende, petite ville balnéaire sur la côte belge. La population, à l'image de la station est élégante. Nous sommes en 1936. Le soleil est très haut dans un ciel bleu azur, la mer est c...

  • Lire la suite

  • Par Junie
  •  le 26/07/2015

  • Le titre pourrait être "Avant l'apocalypse" ou quelque chose de plus évocateur que le nom d'une cité balnéaire démodée. Un groupe d'écrivains et d'intellectuels se rassemble pendant quelques mois, fu...

  • Lire la suite

  • Par ivredelivres
  •  le 21/06/2015

  • Dommage que l'édition française de ce livre n'ait pas gardé le sous titre de l'édition allemande : l'été de l'amitié. Un sous-titre qui dit tout pour les protagonistes de cet été là. On pourrait auss...

  • Lire la suite

  • Par Delphine-Olympe
  •  le 31/05/2015

  • Ostende, une ville à laquelle j'accorde un intérêt un peu particulier : une ville quasi mythique dans la famille de mon cher-et-tendre. Pour moi, que les souvenirs d'enfance ramènent davantage vers la...

  • Lire la suite

  • Date de parution : 05 mai 2015
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Format et type de reliure : 141 x 218 mm, broché
  • ISBN : 978-2-37119-019-1
  • EAN : 9782371190191
  • Prix TTC : 16 €
  • Prix de l'ebook : 10,99 €
  • Édition originale : Ostende. 1936, Sommer der Freundschaft (Verlag Kiepenheuer & Witsch GmbH & Co.KG, 2014)