Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à la newsletter
Swastika Night
Katharine Burdekin
Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Anne-Sylvie Homassel
Science-fiction
Parution : 20 octobre 2016

Inédit en France, Swastika Night est la première mise en garde romanesque contre le nazisme, écrite par une militante féministe peu après l'ascension d'Hitler au pouvoir.

Sept cents ans après la victoire d’Hitler, le Saint Empire germanique a soumis la moitié du monde à l’idéologie nazie. La nouvelle société, empreinte de mythologie et d’ignorance, repose sur une stricte hiérarchie : les chevaliers et les nazis en occupent le sommet, tandis que les étrangers servent de main d’œuvre servile et les femmes, uniquement des tinées à la perpétuation de la race, sont réduites à l’état animal. Lorsqu’Alfred, mécanicien anglais en pèlerinage en Allemagne, est impliqué dans une rixe, il est conduit devant le chevalier von Hess, gouverneur du comté. Séduit par sa personnalité, von Hess ne tarde pas à lui révéler un secret qui le bouleverse. Mais la connaissance a un prix : celui du sang.
Katharine Burdekin

Inconnue du public français, Katharine Burdekin (1896-1963) est l’une des rares écrivains britanniques à dénoncer, aux travers de romans d’anticipation, l’idéologie phallocrate de l’Angleterre des années 1930. Swastika Night, dont c’est ici la première traduction en français, fut publié en 1937 sous le pseudonyme de Murray Constantine. Peu après Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley et bien avant le célèbre 1984 de George Orwell, cette dystopie sur l’anéantissement de l’individu, aux accents féministes, demeure étrangement prémonitoire.

Lire un extrait

Sélection : «  Les 50 livres incontournables de l'année ! » RTBF

« Écrit en 1937 par la Britannique Katharine Burdekin, il vient seulement d’être traduit en français. En dix chapitres denses, ce conte philosophique, qui interroge aussi bien la notion de libre arbitre que le totalitarisme, étonne par ses fines prémonitions. » Abel Mestre, Le Monde des livres.fr

« C’est la raison pour laquelle ce livre, aujourd’hui, avec le recul, et devant un autre projet totalitaire qui menace la paix, garde toute son importance et tout son intérêt. De grâce, lisez-le ! » Pierre Gévart, Galaxies

« Un livre extremement important et très étonnant. Un ovni littéraire tout à fait passionnant. » François Angelier, « Les émois », France Culture

« Enfin tiré des oubliettes, vrai remède au pouvoir de l’intox, Swastika Night, à l’instar de 1984, de George Orwell, du Maître du Haut Château, de Philip K. Dick ou de Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, entre enfin au panthéon des dystopies majeures du XXe siècle. » Elise Lépine, Transfuge

« Comme Edward Snowden révélant en 2013 le programme d'espionnage américain ou Albert Einstein signant en 1955 un manifeste pour mettre en garde contre les risques d’une apocalypse nucléaire. Ces chevaliers blancs de l’Histoire brisent le silence pour préserver nos libertés. Via les médias ou la littérature, ils nous obligent à porter notre attention sur les dangers qui nous menacent. Hélas Swastika night eut peu de retentissement à sa parution. Mais en 2016, on peut se rattraper. Les éditions Piranha viennent de publier la première traduction française. À lire absolument, si vous aimez l’anticipation, le frisson et les chevaliers blancs. » Cyrielle Le Moigne-Tolba, Ça m'interesse Histoire

« Ce roman d'anticipation étrangement prémonitoire est considéré comme la premiere mise en garde romanesque contre le bellicisme, l'esprit de conquête et l'embrigadement totalitaire du nazisme. [...] au-delà de la puissance d'imagination d'un roman qui comprend quelques belles pages de philosophie politique et brosse les contours très orwelliens du totalitarisme, c'est la clairvoyance de Katharine Burdekin qui frappe. » Serge Hartmann, Dernières nouvelles d'Alsace

« Un document exceptionnel par son acuité. » L'Écran Fantastique

« Par le biais de la SF, Katharine Burdekin dénonce les travers machistes de la société anglaise de l’époque ainsi que la montée du nazisme en Allemagne. Bien qu’un peu ampoulée, l’écriture des années 30 ne gâche en rien la qualité visionnaire du propos. À quand la traduction du reste de son œuvre ? » Le Vif / L'Express

« Un livre à mettre à côté de 1984. Un roman à lire. Passionnant, complet, indispensable. » RTBF

« On prend une gigantesque claque avec cet ouvrage prophétique en son temps qui fait écho aux maux du nôtre. Swastika Night est avant tout une ode à la liberté et à l’entraide face aux fascismes de tout horizon qui ne cessent de prospérer autour de nous. Une lecture vraiment essentielle. » Le Capharnaüm éclairé

« Une intéressante curiosité à ranger aux cotés de Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley et 1984 de George Orwell. » Blog Black Novel

« Et si le IIIe Reich régnait en maître sur l’Europe ? Non, ne partez pas ! Il ne s’agit pas d’une énième variation sur un des thèmes préférés du genre uchronique mais bien d’une dystopie. Mais Swastika Night est bien plus qu’un roman, quasi un document sur les craintes les plus profondes des Européens des années 1930. » Blog Mesimaginaires.net

« Swastika Night n’est pas sans trouver des échos dans les dérives totalitaristes ou intégristes contemporaines. En à peine plus de deux cents pages très denses, avec la force particulière de la concision, Swastika Night, que les éditions Piranha ont eu l’heureuse idée de mettre à la disposition des lecteurs français, émeut, interpelle, et nous rappelle que les ténèbres sont et seront toujours là, tout près, très exactement à nos portes. » Yozone.fr

« Grâce à dix chapitres redoutables, dénonçant avec une pertinence affutée la triade du machisme, du fascisme et de la religiosité, elle mérite de figurer au plus haut parmi ce panthéon de visionnaires. » Thierry-guinhut-litteratures

« Un livre oublié mais inoubliable. Une magnifique réflexion politique et féministe. » Librairie Lucioles (Vienne)

« 750 ans après la seconde guerre mondiale,l'Allemagne & le Japon se partagent le monde et une hiérarchie médiévale pèse sur les femmes & les sous-hommes (les non-nazis & les chrétiens). Mais un Anglais commence à penser que cette domination n'est pas inéluctable.. Intelligent et prophétique. » Mireille, Fnac Lyon Part-Dieu

  • Par Hamisoitil
  •  le 31/01/2017

  • Avant de commencer ma chronique, je tiens à préciser que ce livre a été publié en 1937. L'auteure, Katharine Burdekin, envisage à travers cette histoire soit 700 ans après le règne d'Hitler, un nou...

  • Lire la suite

  • Par argali
  •  le 16/12/2016

  • Paru en 1937 et tout récemment traduit, cette uchronie est d'une incroyable perspicacité. Sept cents ans après la « Guerre de vingt ans » remportée par l'Allemagne, celle-ci gouverne l'Europe et l'Afr...

  • Lire la suite

  • Date de parution : 20 octobre 2016
  • Nombre de pages : 240 pages
  • Format et type de reliure : 140 x 220, broché
  • ISBN : 978-2-37119-052-8
  • EAN : 9782371190528
  • Prix TTC : 17,90 €
  • Prix de l'ebook : 12,99 €
  • Édition originale : Swastika Night (The Feminist Press at CUNY, 1993)