Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à la newsletter
La Salle d´attente
Tsou Yung-Shan
Traduit du chinois (Taïwan) par Marie-Louise Orsini
Littérature / Fiction
Parution : 01 septembre 2016

 

Dans la salle d'attente d'une administration, un homme patiente. Plus qu'un visa, ce sont des réponses au sens de sa vie qu'il espère...

 

Xu Mingzhang a rencontré son épouse à l’université de Taipei. Leurs amis ont bien du mal à comprendre ce qui les unit : c’est une étudiante ambitieuse et très en vue, alors que lui est réservé, toujours plongé dans ses livres. Il la suit pourtant en Allemagne où il s’enferme peu à peu dans un monde intérieur fait de lectures et de silences. Jusqu’au jour où elle lui annonce qu’elle le quitte. Désormais installé seul à Berlin, il attend qu’une fonctionnaire décide ou non de prolonger son visa et surtout, de trouver un sens à sa vie, loin de son île natale.

Tsou Yung-Shan

© 鄒永珊照片

Diplômée de l’université de Taïwan, Tsou Yung-Shan s’est installée en 2001 en Allemagne où elle a obtenu un diplôme en art. Son travail d’artiste et d’écrivain se caractérise par le dialogue entre les images et le langage, entre le contenu et le processus d’écriture. Écrit en chinois, La Salle d’attente est son premier roman. 
 
Site de l'auteur

Lire un extrait

Rencontre avec Tsou Yung-Shan à la librairie Le Pigeonnier

« Dans ce premier roman choral, la Taïwanaise Tsou Yung-Shan réunit dans la salle d'attente du bureau d'immigration berlinois des personnages en quête d'une identité perdue. […] La belle et douce écriture de l'auteure donne à ces vies invisibles et abandonnées un éclat inattendu. » Liliane Roudière, Causette

« Ce roman est le récit d'un parcours initiatique. Avec grâce et pudeur, Tsou Yung-Shan nous parle de solitude, d'identité, de déracinement, d'entre-deux. » Sophia Andreotti, Paris-Berlin

« Avec La salle d’attente, la Taïwanaise Tsou Yung-Shan livre un très beau premier roman. [...] C’est par là que Tsou Yung-Shan saisit parfaitement la condition de l’immigré. Tout se passe comme si chacun d’eux vivait en permanence dans une salle d’attente imaginaire, entre ici et là-bas, entre le pays d’accueil et ses déceptions et la terre natale déjà inatteignable. Les deux deviennent pareillement des mondes inaccessibles et fantasmés, l’un de par la difficulté linguistique, l’autre de par le métissage progressif de son ancienne identité. L’émigré est alors dans cet entre-deux douloureux et pesant... » En attendant Nadeau

« Avec La Salle d’attente, Tsou Yung-shan joue donc avec les codes du roman. [...] La phrase de Tsou Yung-shan est précise et sobre, circonstanciée, objective. Elle avance parfois par petites touches qui la font dévier. Cette prédilection pour la parataxe et l’apposition donne un aspect tâtonnant au récit, qui rappelle la « prise de notes » chère à l’artiste-auteur. [...] Ce roman qui multiplie les perspectives, les voies sans issue, les faux-semblants, parvient aussi à exprimer un propos très universel sur la modernité, sur la situation d’entre-deux dans laquelle vivent de nombreux immigrés mais aussi de nombreux « autochtones » de nos sociétés modernes. » Pierre-Yves Baubry, Lettres de Taïwan

« Premier roman d’une jeune auteure taïwanaise installée en Allemagne, La Salle d’attente est un ouvrage puissant qui touche à différentes problématiques actuelles ayant trait à la question de l’identité. Berlin est le décor d’une histoire d’immigration (et d’exil), superbement écrite. » Taïwan Mag

« L’écriture est imagée, sensiblement poétique. Tsou Yung-Shan décrit très bien le délicat équilibre entre l’individu et ses semblables, le tissage subtil des relations humaines. » Blog Thé Toi et Lis
 
« J’ai trouvé que l’auteur était juste, prenait le temps de faire un point sur des éléments importants et qui donnent du sens au roman. Ce n’est pas un roman ou il y a énormément de rythme, mais justement, c’est ce qui fait la beauté et toute la compréhension du parcours de ce taiwanais. [...] Un ouvrage ou on prend le temps, où tout est dans l’émotion. » Blog Les Books Addict
 
« J’ai profondément aimé ce roman, sa douceur, même si les thèmes abordés sont durs. Nul doute qu’il résonnera encore longtemps en moi. » Blog VivreLivre

À venir

  • Par Vivrelivre
  •  le 28/07/2017

  • La salle d'attente, contrairement à son titre qui suggère l'immobilisme, est un roman certes lent, mais qui bouge. Il explore avec beaucoup de finesse les notions du temps qui passe, de l'identité, d...

  • Lire la suite

  • Par traversay
  •  le 12/11/2016

  • Xu Mingzhang est un exilé. Géographique, mais aussi de lui-même. Entre ici, Berlin, où il vit et là-bas, Taïwan, où il est né, il n'a pas de maison, pas de lieu où il se sente chez lui. le principal p...

  • Lire la suite

  • Par zagzaguel
  •  le 27/10/2016

  • J'ai reçu ce livre avec la masse critique (je remercie Babelio et les editions Piranha pour l'envoie). Il m'a fallut du temps pour le lire malgré le peu de pages. Car c'est un livre lent. Il faut d...

  • Lire la suite

  • Par Pepparshoes
  •  le 18/10/2016

  • Ce roman fait partie de la sélection de livres de la rentrée littéraire qui me tentaient particulièrement. Entre l'Asie et l'Allemagne, je savais qu'il allait me toucher, et je n'ai pas eu tord. Un gr...

  • Lire la suite

  • Par MarieKey
  •  le 13/10/2016

  • La salle d'attente s'ouvre de la même façon dont elle se termine : avec simplicité. Dans ce premier roman de l'auteur Taïwanaise Tsou Yung-Shan, je me suis à nouveau heurtée avec plaisir à cette écrit...

  • Lire la suite

  • Par parmifil
  •  le 10/10/2016

  • La salle d'attente du ministère des Affaires étrangères introduit XU Mingzhang auprès du lecteur. Homme effacé qui se trouve à Berlin qu'il a choisi comme résidence après avoir quitté Munich. Sa femme...

  • Lire la suite

  • Par Hamisoitil
  •  le 06/09/2016

  • La salle d'attente est un livre assez intéressant dans l'ensemble car il dépeint avec beaucoup de subtilité, l'immigration actuelle. Sauf que cette fois-ci, nous partons de Taiwan pour se poser en A...

  • Lire la suite

  • Date de parution : 01 septembre 2016
  • Nombre de pages : 192 pages
  • Format et type de reliure : 140 x 220, broché
  • ISBN : 978-2-37119-048-1
  • EAN : 9782371190481
  • Prix TTC : 17 €
  • Prix de l'ebook : 11,99 €
  • Édition originale : The Waiting Room (Muses, 2013)